Afficher le contenu Afficher la recherche

La décaféination

Café vert

Le procédé suisse à l’eau

La décaféination industrielle a vu le jour en 1905 grâce à la société Kaffee HAG. Il existe aujourd’hui plusieurs procédés permettant d’extraire la caféine des grains de café verts. Pour produire ses grains de café décaféinés, JURA utilise le procédé sans produits chimiques de Swiss Water Decaffeinated Coffee Company mis au point à la fin des années 1970.

Selon cette méthode, les grains sont d’abord traités à l’eau chaude jusqu’à complète dissolution de la caféine et des autres composants. Les grains qui ont subi cette première étape sont jetés.


L’eau qui contient la caféine et les autres composants du café passe ensuite à travers un filtre à charbon actif qui retient les molécules de caféine. L’eau débarrassée de la caféine est versée sur de nouveaux grains de café dans un système de filtre similaire. Cette eau contenant déjà des composants du café, seule la caféine est cette fois dissoute. Les autres substances aromatiques des grains de café sont conservées. Ce procédé est répété jusqu’à ce que 99,9 % de la caféine soit éliminée, le café décaféiné ne devant pas contenir plus de 0,1 % de caféine.

Les grains sont ensuite séchés et gardent normalement la plus grande partie de leur goût et de leur arôme. L’un des inconvénients de ce procédé est son coût relativement élevé dû au fait que la caféine filtrée par le charbon actif ne peut pas être récupérée et vendue séparément. Aujourd’hui, seules quelques usines dans le monde utilisent le procédé suisse à l’eau.